vendredi 26 mai 2017

Le musée d'art contemporain de Nice

J'aime l'art contemporain, car il fait enfin taire notre mental.
Tant d'incompréhension devant une œuvre, de révolte, d'ironie ou de colère. Que le jeu du mental.
Le coeur ouvert peut seul sentir s'il bat un peu plus vite devant l'Oeuvre.

mercredi 7 décembre 2016